lundi 4 février 2013

Carnèvâl...



  Site officiel des Gilles de l'Argayon

Djîles

Èl djoû s’a skeûwi avè les roûlmints des tambour´,
Du trèfond dè nos pîsintes à les kate cwins du martchi,
Les Djîles sè rachènont, ène toute pètite larme dins les îs,
Rinvèyant à coûps d’ késse, les ruwèles yè les faubour´.
Rcrèssîs come des dieús antikes, avè leûs bosses boûrdéyes d’oûr,
Les Rwès du carnèvâl vont s’indaler, fins bias, tous fièrs,
Grâce al cadence dè leûs chabots, nos cachî voye l’ivièr,
Djalousés pa no vî Djan... clawé al coupète d’ès toûr.
Insoûrcèlès pa ’ne majîye qui vi
nt du fond des âdjes,
Leûs n-âmes infârdèléyes pal musike qui, lon, les intrin.ne,
Les Mésses dèl Fièsse vont danser, danser djusk’à pus d’alin.ne,
Pou rinvèyî ène natur´ qui soktoût su d’z-autes rivâdjes.
Les Djîles vont nos scoufter ’l solèy´, qu’est co ’ne miyète flastasse,
Djô ! Apèrtintayes, ramons, paniès yè chabots subtîles,
Roulez bravès tambour´ èy’ invoyîz èl jwè du Djîle,
À tous les aclots, dmeurés dins ’l culot dè leû payasse...

Rawoul Degauquier

   transmis par Mr Chapelle

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire