vendredi 15 mars 2013

Du wallon à Perwez


Le Ciné Pe(rwez)llicule Club
Un Ciné Club à Perwez ?
Et bien oui, il existe, tout frais, il est en route et il a montré ses premières images au Centre Culturel de Perwez.
Pourquoi ce Ciné Club ?
Par leur travail respectif, leurs rencontres, leur écoute aux demandes de certains citoyens perweziens et des environs, les membres fondateurs de l’association se sont dit : « il est temps que Perwez ait son Ciné Club, la demande est importante de découvrir, voir et revoir les films qui ont marqué la scène cinématographique belge et internationale ».
Que propose t il ?
Pour une première saison, le choix s’est imposé naturellement où nous avons voulu montrer du belge… mais belge au sens large, réalisation belge, production belge, actrices-acteurs belges, équipe technique belge, films tournés en Belgique et plus précisément en Brabant Wallon…
Donc une saison belge, c’est aussi la francophonie et surtout le wallon, et donc le ciné club veut montrer que le cinéma propose et entretient le dialecte, le patrimoine culturel. Le 14 mai 2013 à 20h, nous vous proposons donc :
3 films, deux courts et un long qui nous parlent du wallon.

Prix, lieu et réservation ?
Le prix est de 3 € (2.50€ étudiants), les réservations se font au 0473/18 00 86 et cela se déroulera au
 Centre Culturel de Perwez dans la grande salle.
Mardi 14 mai à 20h
Le Wallon fait son cinéma



Un film d’animation coproduit par Ambiance asbl. Il a été réalisé en français mais nous pourrons le découvrir dans une version qui parle en cinq dialectes de Wallonie.







Quand les sous-titres décident qu'ils ont eu aussi leur mot à dire...
Ils se rebellent d'abord tout en douceur, puis cela va crescendo.  Pour un final des plus joyeux. 
A voir et à revoir.

Synopsis : Les Wallons ont eux aussi participé au rêve américain. La communauté la plus significative réside aujourd'hui encore dans le Wisconsin, à quelques heures de route de Chicago. Certains descendants y parlent un wallon parfait, hérité de leurs aïeux il y a près de 150 ans. Ce film raconte l'épopée de ces quelques 10 000 agriculteurs de la région de Namur et du Brabant Wallon principalement, qui embarquèrent à Anvers au XIXe siècle. Une fois arrivés sur place, ils ont dû défricher une terre hostile et affronter des températures polaires. Aujourd'hui, les descendants de 4e ou 5e génération prennent de l'âge. Il est fort probable que le wallon disparaisse avec eux..
Une soirée tout en dialecte (et en dilettante), avec en prime projection de la dernière pièce des jeunes de la Bonne entente de Perwez.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire