mardi 29 janvier 2013

L’ «Espace 81» reste ouvert… !

 

Pendant la période de l'inventaire de la Bibliothèque locale de Nivelles, l' "Espace 81" de la Bibliothèque centrale du Brabant wallon est accessible ainsi que les fonds dialectal, « Jeunesse », patrimonial et professionnel !


Au plaisir de vous y accueillir !




Pour plus d'infos...

mercredi 9 janvier 2013

Pourmènâde avè les fabulisses walons

Léon Bernus (1834-1881)
ill. Wikipedia

Né le 24 mars 1834 à Charleroi, Léon Bernus est un grand philanthrope et un philosophe dans l’âme.  Devenu agent commercial prospère il s’autorise une escapade poétique par la traduction en patois carolorégien des fables de Jean de La Fontaine. 

 En 1995, Les faufes dè J. Lafontaine in patoès d’Chaleroèt sont rééditées par Nauwelaerts, une maison d’édition de Beauvechain.


            


Cette réédition est une initiative de l’arrière petit neveu de l'auteur, Paul Sevrin à l’occasion du trois-centième anniversaire du décès du célèbre fabuliste.
L’ouvrage recèle 101 fables adaptées sur le mode de la truculence.
      
        







Julos Beaucarne nous explique : « Ces sont des petits chefs-d’œuvre d’humour et de langue, tous les vieux mots nous remontent en mémoire comme des caresses…. Le wallon qui est le latin venu à pied du fond des âges zonzonne à nouveau dans nos oreilles… »

L’coq eiét l’paroquet  (extrait fable p. 131)
Morale :
«Parlét à in tiestu, i n’vout né vô zintinde !
Ifra l’biesse eiét l’lourd !
I nia né d’si m’wai sourd
Qué l’sin qui n’vout né vo comprinde. » 
 
Illustration contemporaine :
Catherine Carlier-Demagny
           
Le faucon et le chapon
Morale :
"Parler à un têtu, il ne veut pas vous entendre !
Il fera l’idiot et le lourdaud !   
Il n’y a pas de pire sourd
Que celui qui ne veut pas vous comprendre. »



Ouvrage cité
Les faufes dè J. Lafontaine in patoès d’Charleroèt
Beauvechain : Nauwelarts, 1995.
Cote de rangement : 8-1=401