lundi 29 avril 2013

Fermeture de l'"Espace 81" le 1er mai 2013

Fermeture de l'"Espace 81" de la Bibliothèque publique centrale du Brabant wallon

Les fonds dialectal, "jeunesse", patrimonial et professionnel seront inaccessibles le 1er mai 2013


Pour plus d'infos...

mardi 23 avril 2013

Ch'est cabaret à Hérinnes verdi 12 et à saint Piat verdi 26 avril !

Vous ne voyez pas cette image ?  Ajoutez webmaster@cabaretwallon.be à votre carnet d'adresse !
Vous ne voyez pas cette image ?  Ajoutez webmaster@cabaretwallon.be à votre carnet d'adresse !
1



Bonjour mes gins,

Deux rindez-vous à vous signaler : verdi 12 avril, à 20h, eine paire de cancheonniers du Cabaret veont canter à l' salle d'Hérinnes, su l' plache, au profit d' l'école de jeunes du fotbal d'Obigies. Les bénéfices i servireont à arringer l'z'infrastructures pou les gamins.

Vous ne voyez pas cette image ?  Ajoutez webmaster@cabaretwallon.be à votre carnet d'adresse !Et l' 26 avril, à 20h, à l' rue des Clarisses à Saint-Piat, l' Cabaret i va canter au profit de « L' Maseon du Pichou », nouvelle maseon d' quartier qui vient d'ouvère ses portes i-a eine paire de meos. Ceulle maeon elle accueulle les gins du quartier qui z'eont des difficultés d' toutes sortes.

Adeon, si vous aimez l' Cabaret, av'nez nous acouter, ch'est l'occasieon d' faire des beonnes actieons in même temps !

Tous les rinsein'mints pour avoir des plaches i seont su no site, bin seûr.

A l'orvoyure !

Vos amisses du Cabaret
www.cabaretwallon.be

 
1
Vous ne voyez pas cette image ?  Ajoutez webmaster@cabaretwallon.be à votre carnet d'adresse !


Pour se désinscrire de "Queus nouvelles", renvoyez ce message avec la mention "Stop".
(nous ne diffusons pas notre fichier d'adresses email à des tiers)

Le coq hardi a 100 ans !!!

  C'est le coq qui apparaît sur ce blog !!!

Il y a 100 ans, l'Assemblée wallonne choisissait le coq hardi

Belga
Mis en ligne le 22/04/2013
Il s'agit toutefois du "coq hardi" qui se distingue du coq gaulois...
Il y a eu cent ans samedi que l'Assemblée wallonne dotait la Wallonie de son drapeau et de sa fête, a rappelé lundi l'Institut Jules Destrée. La consécration est venue en 1998 lorsque le parlement wallon a établi par décret ces différents signes d'une Région s'affirmant peu à peu. Cette Assemblée, constituée en 1912 à Charleroi et présidée par Jules Destrée, est considérée par certains historiens comme l'embryon du parlement régional actuel. Sa première décision, approuvée le 20 avril 1913, fixe au dernier dimanche de septembre la date de la Fête de Wallonie, choisit comme drapeau un coq rouge sur fond jaune et opte pour "Wallon toujours" comme devise.
A l'époque, le coq est à peu près absent de l'héraldique des contrées wallonnes. Le lion a la cote : il figure sur les armoiries de toutes les provinces et de plus de soixante communes. Le gallinacé, qui a les honneurs de la République française, sera proposé par le rapporteur qu'a désigné Jules Destrée, Richard Dupierreux. Ce dernier le préfère à un écu wallon divisé en six quartiers correspondant aux provinces, au perron liégeois, à l'étoile, à l'alouette, au taureau, au sanglier ou encore à l'écureuil.
L'Assemblée désigne le coq à une large majorité. Il s'agit toutefois du "coq hardi" qui se distingue du coq gaulois: sa patte droite est dressée et son bec est fermé, au contraire de son cousin français, dressé sur ses ergots, le bec ouvert. La mission de le dessiner est confiée au peintre Pierre Paulus. Quant à la Fête de Wallonie, elle commémore les Journées révolutionnaires de 1830. Jusqu'en 1880, l'Etat belge célébrait lui aussi les combattants de septembre mais le souci de ne pas froisser la Hollande finira par avoir raison d'un décret du Congrès national de 1831. En 1890, la date de la Fête nationale est fixée au 21 juillet. La tradition des Journées de septembre a toutefois perduré en Wallonie.