jeudi 9 octobre 2014

Les noces d'or c'est ce dimanche !!!


Aux Jubilaires

Paroles de Louis Botte, musique d’Ursmar Scohy.

Nivelles, pour les noces d’or du 29 mai 1924,
« Hommage respectueux à nos vieux ménages ».
Les auteurs.



MERCI MONSIEUR CHAPELLE...








Dins Nivèle, audjoûrdu, on tchante dèspû ’l matin ;
Minme les tout ptits èfants ont l’ér dè yèsse contints.
Wétîz tous les drapaus ! Wétîz les faussès poûrtes !
Wétîz tous les boukèts, les fleûrs dè toutes les soûrtes !
Tous les djins, les drapaus, les boukèts les pus bias,
C’est pour vous, mes bons vîs, c’est pour vous qu’is sont là !
C’est pour vous, mes bons vîs, c’est pour vous !
C’est pour vous qu’is sont là !
 *
Toute vo vîye, audjoûrdu,vos rpasse dèdins vo tièsse ;
Vos vos raplez inchène vos anéyes dè djounèsse
Yè ’l plézi qu’vos avîz du temps qu’vos frécantîz.
Mès ’l souvnir èl pus doûs qu’vos n’povez roubliyî,
N’a nin dandjî d’mè l’dire, djè l’sés t’aussi bin qu’vous !
C’est ’l djoû d’vo preumî bètche èl pus bia djoû pour vous !
C’est ’l djoû d’vo preumî bètche èl pus bia,
Èl pus bia djoû pour vous !
*
Du matin djusk’au nût, pou alver vo famîye,
Vos avez travayî sans jamé arèter.
Vos avez yeû souvint des tracas dins vo vîye,
Quand vos astîz malâdes ou qu’i faloût biner.
Mès quand on s’vwèt voltî, on roublîye ès maleûr,
Yè vos vos fzîz ram´mint ène brasséye d’in boun keûr !
Yè vos vos fzîz ram´mint ène brasséye,
Ène brasséye d’in boun keûr !
*
Audjoûrdu pon d’souci n’vint pus troubler vo vîye.
Vos stez là bin eûreû dlé vo gârçon, vo fîye.
Leû papa, leû maman, c’est leû bon Dieu dsu ’l têre !
Is n’savont nin què dire, què sondjî pou vos plére !
Vos stez ci come des rwès au mitan d’leûs palès
Éyè Nivèle, pour vous, audjoûrdu n’sét què fé !
Éyè Nivèle, pour vous, audjoûrdu !
Audjoûrdu n’sét què fé !
*
Djan, in waut d’ès clokî, a l’ér dè yèsse al fièsse ;
I vos rconèt tèrtou, vos stez ses vîs amis.
Wétîz qu’il est binéche, wétîz come i s’èrdrèsse !
C’èsst´ in bouneûr pour li dè vos vîr rèyunis.
Éy’ i l’a bin djuré, quand ’l cariyon sounra,
Èl tout preumî coup d’cloke, c’est pour vous qu’i l’tapra !
Èl tout preumî coup d’cloke, c’est pour vous !
C’est pour vous qu’i l’tapra !

Louis Botte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire